star wars

star wars épisode I: la menace fantôme

Star Wars, épisode I : La Menace fantôme

 (en version originale, Star Wars, Episode I: The Phantom Menace) est un film américain de George Lucas, sorti en 1999.

histoire:

La galaxie est gérée sous la forme d'une République galactique, par un sénat regroupant les représentants des différents mondes appartenant à la République et dont le siège se situe sur la planète Coruscant. Cela fait plus de mille ans que la République fonctionne sous cette forme sans crise majeure.

Les chevaliers Jedi, détenteurs d'un pouvoir mystique grâce à la Force, sont les gardiens de la paix et de la justice à travers la galaxie.

La Fédération du commerce prend très mal la décision de taxer les routes commerciales imposées par le sénat et décide d'imposer un blocus à Naboo, une planète pacifique. Deux Jedi, Qui-Gon Jinn et son padawan Obi-Wan Kenobi, vont mener les négociations.

Mais le blocus est en fait une partie d'un complot visant à envahir Naboo ; les Jedi réussissent à s'enfuir avec la reine de Naboo, Padmé Amidala. Durant leur fuite, ils atterrissent sur Tatooine où ils rencontrent un jeune humain esclave du nom d'Anakin Skywalker. Leur destin est lié à cet esclave, seul capable de leur permettre d'obtenir des pièces pour réparer le vaisseau…

Ce qui suit dévoile l'histoire complète.

Trente-deux ans avant la bataille de Yavin et les événements narrés dans la trilogie originale, un complot est organisé par un mystérieux individu.

Sur la ville planète de Coruscant, capitale galactique, le sénat impose des taxations sur des routes commerciales de la bordure extérieure. La Fédération du commerce, qui se fait déjà attaquer par des pirates, prend très mal cette décision et impose un blocus total à la paisible planète Naboo. Des Jedi sont envoyés pour résoudre le litige et entamer des négociations. Ces deux Jedi sont Qui-Gon Jinn et son padawan Obi-Wan Kenobi.

Mais en réalité, la Fédération a un autre objectif que l'arrêt des taxations. Elle essaie alors d'éliminer les Jedi mais sans succès. Les deux chevaliers prennent donc la route du centre de commandement du vaisseau sur lequel ils se trouvent et tentent de retrouver Nute Gunray, le Vice-roi de la Fédération du commerce. Les Jedi, dépassés par les forces de l'ennemi, s'enfuient et se réfugient dans les transports de troupes destinés à envahir Naboo.

Une fois sur la planète, les Jedi font la connaissance de Jar Jar Binks, un gaffeur né Gungan, qui a été banni par les siens. Il propose alors à Qui-Gon et Obi-Wan de les mener à Otoh Gunga, la ville subaquatique de Jar Jar. Là bas, Binks est très mal reçu et se fait emprisonner tandis que les deux Jedi négocient un moyen de transport et la libération de Jar Jar avec le dirigeant d'Otoh Gunga, Boss Nass. Qui-Gon utilise ses dons de jedi afin de convaincre le boss, qui finit par accepter et leur donnent un Bongo, sorte de vaisseau sous-marin Gungan.

Le trio s'en va alors vers Theed, capitale de Naboo, en passant par le noyau de la planète, et se fait prendre en chasse par différentes créatures gigantesques du monde sous-marin comme le tueur des mers Opee ou le monstre Sando. Arrivés à bon port, les deux Jedi parviennent à libérer la reine Amidala et à la convaincre de quitter sa planète envahie pour aider le sénateur de Naboo, Palpatine, à plaider sa cause au sénat galactique, sur Coruscant.

Lors de la fuite, le vaisseau se fait endommager et ils sont obligés de s'arrêter sur Tatooine pour trouver les pièces à remplacer. Qui-Gon découvre alors un jeune humain du nom d'Anakin Skywalker, esclave d'un ferrailleur nommé Watto. Le jeune garçon tombe sous le charme de la jeune suivante, Padmé (qui est en fait la reine de Naboo) tandis que Qui-Gon tente de se procurer les pièces. Anakin propose donc à Qui-Gon de parier avec Watto sur la course de la Boonta Eve. Watto et le Jedi arrivent à un accord : si Anakin gagne, Qui-Gon remporte les pièces et Watto garde les gains de la victoire. En cas de défaite Watto garde le vaisseau de Qui-Gon. Avant le départ Watto et Qui-Gon font un nouveau pari: si Ani gagne, il retrouve sa liberté, sinon le module de course sera à Watto. Après une course acharnée, Ani parvient à remporter la victoire.

Qui-Gon peut partir et Anakin viendra avec lui pour devenir Jedi. Mais en arrivant au vaisseau, Qui-Gon est attaqué par Dark Maul, un seigneur Sith. Arrivée sur Coruscant, la reine frustrée par la corruption et l'incapacité du sénat à résoudre le conflit, propose une motion de censure à l'encontre du chancelier suprême Valorum. Ce dernier sera remplacé par le sénateur Palpatine qui a profité de la sympathie générée par la situation dans laquelle se trouve Naboo. Malgré cette victoire, la reine, qui n'en peut plus d'attendre l'aide du sénat, décide de repartir sur sa planète et organise un plan à haut risque : les gungans devront se battre contre toute l'armée de la Fédération pour faire diversion pendant que les chasseurs stellaires tenteront de détruire le vaisseau amiral droïde de la Fédération et que la reine essayera de capturer le vice-roi.

Le plan est prêt quand Dark Maul refait surface et attaque les deux Jedi. Quant à Anakin, il se retrouve involontairement sur le lieu de la bataille spatiale. La reine réussit donc la capture de Nute Gunray et Anakin parvient à détruire le vaisseau amiral. Mais Obi Wan et Qui-Gon continuent de se battre contre Maul. Après plusieurs minutes de lutte, Obi Wan se retrouve coincé derrière une barrière énergétique et assiste impuissant à l'assassinat de son maître. La barrière désactivée, Obi Wan se bat avec rage et finit par vaincre Maul en le tranchant en deux avec le sabre laser de son maître. Il accède ainsi au rang de Chevalier Jedi et prend Anakin sous son aile…

 

 

star wars épisode II: l'attaque des clones

Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones

(en version originale, Star Wars, Episode II: Attack of the Clones) est un film américain réalisé par George Lucas et sorti en 2002.

résumé:

La planète Naboo a subi un blocus de la part de la Fédération du commerce. Depuis, la République Galactique, gouvernée par le Chancelier Palpatine, est en crise. Le fonctionnement même du régime est remis en cause par un groupe de dissidents mené par le mystérieux Comte Dooku. Le sénat et la population intergalactique sont très inquiets face à l'émergence d'une telle menace.

Plusieurs sénateurs souhaitent que la République Galactique se constitue une armée afin d'empêcher que la situation ne se détériore davantage. Pendant ce temps, la sénatrice Padmé Amidala, ancienne reine de Naboo, est menacée par les séparatistes et échappe de justesse à un attentat. Le conseil Jedi décide de charger Anakin Skywalker de la protection de la sénatrice. Obi-Wan part enquêter sur cette tentative de meurtre, et découvre la constitution d'une mystérieuse armée de clones…

Ce qui suit dévoile l'intrigue complète.

La République Galactique est en crise. Un mouvement séparatiste (secrètement mené par le comte Dooku, ancien Jedi) menace la paix. La sénatrice Padmé Amidala, ancienne reine de Naboo, revient au sénat galactique pour voter contre la création d'une armée de la République, bien qu'il n'y ait plus assez de Jedi pour maintenir la paix et l'ordre dans la galaxie. À son arrivée sur Coruscant, elle échappe de justesse à une tentative d'assassinat. Le chancelier Palpatine demande alors au Jedi Obi-Wan Kenobi et son apprenti Anakin Skywalker d’assurer la protection d’Amidala.

Durant la nuit, un mystérieux chasseur de primes tente à nouveau de l’assassiner, et le Conseil Jedi demande à Obi-Wan d’enquêter pour retrouver le tueur. En attendant, Anakin est chargé de protéger la sénatrice Amidala et de l'escorter jusqu’à Naboo, la planète où elle était reine. Anakin se félicite de cette occasion : alors qu’il était souvent frustré par l’autorité et la critique omniprésente mais nécessaire de son maître Obi-Wan, il est enfin libre et livré à lui-même. Jar Jar Binks assume les fonctions de sénateur remplaçant en son absence.

Pendant son enquête, Obi-Wan se retrouve sur une planète mystérieuse appelée Kamino (absente des archives de la République), où il découvre une armée secrète de clones en production pour la République. On lui annonce que l'armée a été commandée il y a dix ans par un Jedi nommé Sifo-Dyas, connu du Conseil Jedi pour être déjà mort à cette époque. Jango Fett, un chasseur de primes, a été payé pour être l’original de tous les clones. Obi-Wan rencontre Jango sur Kamino, et pense qu’il est le tueur qu'il avait dépisté. Après avoir essayé de capturer Jango Fett sans succès, Obi-Wan place un émetteur sur son vaisseau et le suit jusqu’à la planète de Geonosis.

Sur Geonosis, Obi-Wan surprend des conversations entre le comte Dooku et la Fédération du commerce, et découvre qu'ils sont à l’origine du mouvement séparatiste, et qu’ils ont créé une nouvelle armée de droïdes. Il apprend également que c'était la fédération qui avait commandé l'assassinat d'Amidala, pour se venger de la bataille de Naboo (cf. Star Wars : épisode I - La Menace fantôme). Obi-Wan envoie un message enregistré au Conseil Jedi pour les informer de ses récentes découvertes, juste avant de se faire capturer.

Pendant ce temps, Anakin Skywalker et Padmé Amidala ont passé beaucoup de temps ensemble sur Naboo, et Anakin révèle son amour profond pour elle. Cependant, Padmé résiste, expliquant que leur amour est impossible, puisqu'elle est une sénatrice et qu’il est un Jedi. Anakin est irrité par cela, et éprouve un conflit intérieur entre ses désirs pour elle et son devoir de Jedi. Tous les deux finissent quand même par s’embrasser, incapables de nier leur amour.

On peut préciser que d'un ton plus ou moins ironique, Anakin parle de mettre en place un système gouvernemental où un seul homme prendrait les décisions. Padmé lui demande alors s'il est bien sérieux, il sourit. Cette anecdote expose en douceur ce que va se produire plus tard lorsque Anakin deviendra Dark Vador.

Anakin est également préoccupé car il a récemment ressenti que sa mère est en grave danger, et il s’arrange pour que Padmé l'accompagne jusqu’à sa planète natale : Tatooine (désobéissant ainsi aux ordres d’Obi-Wan qui lui avait dit de rester sur Naboo). Sur place, il retrouve sa mère et apprend qu'elle n'est plus une esclave, qu’elle est mariée et dans une nouvelle famille. Mais, il découvre également qu'elle a été enlevée un mois plus tôt par des pillards Tuskens. Anakin part à sa recherche toute la nuit, et la trouve dans un sale état, prisonnière d’un camp Tusken. Au moment même où il la retrouve, elle se laisse mourir dans ses bras après seulement quelques mots. Dans un accès de fureur, il abat la communauté entière des Tuskens, femmes et enfants inclus. Sur Coruscant, Yoda ressent violemment le côté obscur de la force envahir Anakin. Anakin ramène le corps de sa mère chez les Lars, où a lieu son enterrement. Puis, il avoue à Padmé qu'il est troublé par ce qu'il a fait : il est rongé par la culpabilité, mais également empli de satisfaction.

Puisque le Conseil Jedi est au courant pour l'armée de Dooku, il envoie tous les Jedi disponibles, Mace Windu à leur tête, sur Geonosis. Anakin et Padmé font eux aussi le trajet de leur côté pour sauver Obi-Wan. Pendant ce temps, le représentant Binks réclame les pleins pouvoirs pour le chancelier Palpatine, qui pourra les utiliser pour faire appel à l'armée de clones récemment découverte.

De retour sur Geonosis, le comte Dooku essaye de persuader Obi-Wan de le rejoindre, l'avertissant qu'un seigneur sith, Dark Sidious, a un contrôle grandissant sur le sénat. Obi-wan refuse de le croire, rétorquant que les Jedi l’auraient su si cela avait été le cas. Devant ce refus, Dooku le condamne à mort.

Anakin et Padmé arrivent sur la planète, mais sont rapidement capturés et eux aussi condamnés à la mort. Ils se retrouvent alors attachés avec Obi-Wan dans une sorte d’arène où trois créatures sont lâchées sur eux, pour le plus grand plaisir de la population locale. Pendant leur lutte, Mace Windu arrive avec ses Jedi, et ils affrontent les droïdes des séparatistes dans l’arène. Même si Windu réussit à tuer Jango Fett, la défaite face aux droïdes semble imminente. Heureusement, Yoda arrive soudainement avec la nouvelle armée de clones de la République.

Une grande bataille s'ensuit entre l'armée de clones et celle des droïdes. Le comte Dooku essaye de s'échapper, mais Obi-Wan et Anakin le rattrapent dans un hangar secret, où ils entament un nouveau combat. Malheureusement, ils ne sont pas de taille face à la grande maîtrise de la force et du sabre laser que possède Dooku : Obi-Wan est blessé et Anakin se fait trancher le bras droit. Yoda apparaît juste au moment où Dooku s’apprête à les achever, et les deux maîtres Jedi se lancent dans un duel au sabre laser, pendant lequel on apprend que Dooku fut autrefois l’élève padawan de Yoda. Dooku est dominé, et emploie la force pour renverser un énorme pilier sur Obi-Wan et Anakin qui sont immobilisés au sol. Yoda s’arrête de combattre pour ralentir et dévier la trajectoire du pilier, sauvant ainsi les deux Jedi. Dooku (ou Dark Tyranus) en profite pour retourner jusqu’à son vaisseau et s'échappe vers Coruscant où il retrouve son maître, Dark Sidious. Celui-ci est heureux que la guerre ait commencé, « comme il l'avait prévu ».

De retour à Coruscant, Obi-Wan informe le Conseil Jedi des révélations de Dooku, à savoir que Dark Sidious a pris le contrôle du sénat. Yoda est perplexe, car créer la crainte et la méfiance sont les méthodes du côté obscur. Mais lui et Windu conviennent que le côté obscur opacifie maintenant toutes leurs perceptions, et qu'ils devraient surveiller le sénat de près.

Sur un grand terrain d'atterrissage, les soldats de l’armée de clones et leurs machines de guerre embarquent leurs vaisseaux sous l’œil de Palpatine, Bail Organa, et quelques autres républicains. Les troupes sont prêtes à combattre les Séparatistes. De retour sur Naboo, Anakin (avec une nouvelle prothèse mécanique pour son bras) et Padmé se marient en secret, avec pour uniques témoins les robots C-3PO et R2-D2.

star wars épisode 3: la revange des sith

Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith (en version originale, Star Wars, Episode III: Revenge of the Sith) est un film américain réalisé par George Lucas, sorti en 2005.

résumé:

Les complots qui minent la République Galactique risquent d'entraîner sa chute. L'armée des clones, menée par les Jedi, tente de combattre des séparatistes, menés par le général Grevious, qui ont pris possession de plusieurs milliers de systèmes planétaires. Face à cette situation de guerre, et devant l'incapacité de la République à prendre une décision, le chancelier suprême Palpatine se fait voter des pouvoirs exceptionnels. Prenant Anakin Skywalker sous son aile, il entreprend de le mener vers le côté obscur de la Force…

Ce qui suit dévoile toute l'histoire.

La République Galactique est en train de mener une guerre épique contre la Confédération des Systèmes Indépendants sous le commandement du Seigneur Sith, le Comte Dooku. Le dirigeant des armées droïdes confédérées, le Général droïde Grievous détient le Chancelier Palpatine en otage à bord de la "Main Invisible", son vaisseau amiral.

Anakin et Obi-Wan combattent à travers le vaisseau les troupes de droïdes. Ils atteignent finalement la pièce où Dark Tyranus retient le chancelier Palpatine prisonnier. Une bataille au sabre laser s'en suit, les deux chevaliers Jedi combattant ensemble Dooku. Au cours de la bataille, Dark Tyranus frappe Obi-Wan qui se retrouve inconscient. Anakin poursuit le combat, et coupe les deux mains de Dooku. Ce dernier tombe à genoux, Palpatine encourage Anakin à achever le comte désormais inoffensif. Après hésitation, Anakin décapite Dark Tyranus malgré les règles Jedi.

Le croiseur séparatiste commence à être sévèrement endommagé dans la bataille, et entame lentement mais inexorablement sa descente vers Coruscant. Anakin porte Obi-Wan encore inconscient et court à travers le vaisseau avec Palpatine. Les trois hommes sont capturés par le général Grievous alors même qu'Obi-Wan reprend ses esprits. R2-D2 met en place une diversion, permettant aux Jedi de retrouver leurs sabres lasers et de s'enfuir. Cependant, Grievous s'échappe et fait en sorte que toutes les capsules de survie soient relâchées dans l'espace. Alors que l'immense vaisseau pénètre dans l'atmosphère coruscanti et entame sa chute libre, Anakin parvient à en prendre les commandes et à ne pas le faire s'écraser littéralement sur la surface entièrement urbanisée de la planète.

Une navette conduit les quatre rescapés au 500 Republica, la résidence des 500 plus hauts dignitaires de la République. Anakin est accueilli et loué pour ses actes héroïques, et rencontre secrètement Padmé Amidala qui lui apprend qu'elle est enceinte de leur enfant.

Plus tard, Anakin se réveille paniqué, couvert de sueur. Il révèle à Padmé son rêve : il l'a vue mourir à la naissance de son enfant, et ne veut pas que ce rêve se réalise comme ce fut le cas pour sa mère.

Le Chancelier Palpatine fait venir Anakin dans sa suite. Le Sénat a encore accordé de plus grands pouvoirs à Palpatine, étant donné l'urgence et la guerre. Palpatine confie à Anakin ses peurs, sa méfiance envers les Jedi. Il fait d'Anakin son représentant personnel au Conseil Jedi. Le Conseil accepte le rôle d'Anakin, mais refuse d'en faire un Maître Jedi. Cela met Anakin dans une colère noire, où il insiste sur le fait qu'il est bien plus fort que tous les Jedi présents au Conseil. Le Conseil discute des sujets de guerre. Il est décidé qu'Anakin devra assurer la protection du Chancelier, pendant que Yoda organisera un bataillon de clones pour assister les Wookies sur Kashyyyk. Anakin est alors très en colère, et très déçu.

Obi-Wan explique à Anakin que le Conseil exige de lui qu'il rapporte tous les faits et gestes du Chancelier Palpatine, qu'il l'espionne. "Nous sommes en guerre" explique-t-il. Puis il rappelle à Anakin que des doutes subsistent à propos du chancelier, un politicien habile qui a réussi à prolonger son mandat bien après son expiration… Anakin est outragé mais accepte la mission à contrecœur.

À l'Opéra Galactique de Coruscant, Anakin rejoint Palpatine . Palpatine poursuit sa tentative pour faire d'Anakin un partisan du Côté Obscur, lui faisant partager sa méfiance à l'égard des Jedi. Il lui parle également de Dark Plagueis, un Seigneur Sith qui selon une vieille légende aurait de par sa grande connaissance du côté obscur, réussi à créer la vie et à protéger les gens qu'il aimait de la mort, mais que son apprenti fort de son enseignement a assassiné durant son sommeil. Palpatine précise que la capacité à sauver les gens de la mort n'est pas quelque chose que l'on peut apprendre si l'on n'embrasse pas la Force dans son ensemble.

Le Conseil Jedi reçoit de Palpatine l'information que le Général Grievous est sur la planète Utapau. Il est décidé de dépêcher Obi-Wan sur les lieux. Anakin est vexé de ne pas avoir été envoyé à sa place.

Obi-Wan arrive sur Utapau à la recherche du Général Grievous. Il le trouve et le provoque en duel, Grievous utilisant quatre sabres lasers simultanément, volés aux Jedi qui auront eu le malheur de le rencontrer précédemment. Grievous tente de fuir, et Obi-Wan le poursuit. Au cours de la poursuite, Obi-Wan perd son sabre. Pendant ce temps les troupes Clones débarquent sur la planète laissant place à une bataille les opposant aux droïdes et autres machines de la Fédération.

Sur Coruscant, Anakin raconte à Palpatine que le général Grievous a été retrouvé sur Utapau. Anakin insiste : il aurait tout aussi bien accompli cette mission. Leur conversation s'axe ensuite sur la maîtrise de Palpatine concernant la Force, faisant de lui Dark Sidious, le dernier des terribles Seigneurs noirs des Sith dont les Jedi soupçonnaient l'existence. En réalisant cela, Anakin dégaine son sabre et menace de tuer Palpatine, mais ce dernier lui rappelle très habilement que l'existence de la femme de sa vie est entre ses mains car lui seul a le pouvoir de la sauver. Anakin préfère le mener devant le Conseil Jedi qui statura sur son sort.

Sur Utapau, Obi-Wan continue de poursuivre Grievous. Il le rattrape et les deux opposants se combattent à mains nues. Obi-Wan réussit à arracher une plaque abdominale à Grievous, exposant ses organes internes. Mais celui-ci le repousse avec ces quatre bras et Obi-Wan faillit tomber dans le vide. Obi-Wan saisit avec la Force l'arme du Général et tire dans son abdomen organique, le faisant exploser.

Anakin révèle à Mace Windu que le Seigneur Sith qu'ils cherchaient est en fait le Chancelier Palpatine. Anakin se propose d'aider à l'arrestation de Palpatine mais Mace préfère l'en éloigner en sentant le conflit en lui. Se souvenant de la capacité des Sith à ramener à la vie et de son rêve concernant la mort de Padmé, Anakin se rue vers le bureau de Palpatine où la bataille fait rage :

Mace Windu accompagné d'Agen Kolar, Saesee Tinn et Kit Fisto, trois des plus grands bretteurs de l'ordre, arrive dans le bureau du chancelier pour l'arrêter. Palpatine dégaine un petit sabre laser, caché dans la manche de son ample vêtement, et, avec une agilité que les Jedi n'auraient pas crue du vieil homme, abat rapidement rapidement ses adversaires. Mace, sur la défensive, pare les coups. C'est alors qu'Anakin arrive, et observe le duel. Au cours du combat, le Seigneur Sith ayant perdu son sabre envoie des éclairs de Force, que Mace Windu renvoie, révélant le réel visage de l'ex-Chancelier, un visage déformé et scarifié par l'utilisation du côté obscur. Anakin ne sait que faire, Mace annonce qu'il est trop dangereux pour être gardé en vie mais Anakin tient à Palpatine et dit que seule une décision du sénat peut juger de son sort bien que toute la justice soit sous le contrôle du Sith. Alors même que Mace allait achever Palpatine "affaibli", Anakin sectionne sa main. Mace, déconcentré, est tué par un ultime éclair de Palpatine toujours en pleine forme. Il est envoyé à travers la large baie vitrée. Pendant le foudroiement fatal Palpatine s'exclame d'un ton diabolique « Aucune limite à mon pouvoir !! »

Anakin se sent coupable de ce qu'il vient de faire et se confie à Palpatine. Au point où il en est arrivé, il décide de suivre le seul moyen de sauver sa femme, le côté obscur. Palpatine fait d'Anakin son apprenti Sith. Anakin se met à genoux devant Palpatine, qui lui donne le nom de Dark Vador. Palpatine lui ordonne de tuer les Jedi dans le temple, désormais leurs ennemis, et d'aller dans le système Mustafar afin d'éliminer Nute Gunray et les autres leaders séparatistes.

Dark Sidious ordonne aux Clones de toute la galaxie d'exécuter l'Ordre 66, le Grand Holocauste Jedi, le vrai but final de la Guerre des Clones. À travers la Galaxie, les Stormtroopers, ex-clones, se retournent sans pitié contre les Jedi les menant au combat, leurs officiers et frères d'armes qu'ils avaient secourus sur Géonosis trois ans plus tôt… Obi-Wan sur Utapau et Yoda sur Kashyyyk réussissent de justesse à s'enfuir. Mais tous les autres Jedi meurent assassinés inexorablement les uns après les autres. Le soir même, Dark Vador entre dans le Temple Jedi à la tête du 501e régiment, un bataillon d'élite de milliers de Clones. Vador traverse le Temple, massacrant tous les Jedi présents, jusqu'aux jeunes enfants (novices).

Plus tard, Anakin/Vador va voir Padmé, qui aperçoit de la fumée s'échappant du Temple, sans savoir ce qui s'y est passé. Il lui explique que les Jedi ont tenté de faire tomber la République en prenant le pouvoir, et qu'ils ont trahi le Sénat. Il lui dit qu'il va se rendre dans le système Mustafar, où les séparatistes restants se sont regroupés, et qu'il va mettre fin à la Guerre.

Bail Organa, le sénateur alderaanien, a recueilli Yoda et Obi-Wan à bord du Tantive IV. Les deux Jedi, sachant qu'il y a sûrement encore quelques Jedi en vie dans la galaxie et qu'un appel de rapatriement au Temple a été lancé depuis Coruscant, décident de retourner à la capitale et de modifier le message, pour éviter que tout le monde ne tombe dans le piège. Bail est également rappelé à la capitale pour assister à une réunion extraordinaire du Sénat.

Au cours de cette réunion, Palpatine leur révèle l'« échec des Jedi à dépasser le Sénat ». Il explique aux sénateurs qu'il a lancé un programme d'extermination des "traîtres" jedi, ce qui ne manque pas de perturber Padmé qui pense à son époux. Et c'est à ce moment que Palpatine s'autoproclame Empereur. La sénatrice Amidala est anéantie : la République n'existe plus.

Obi-Wan et Yoda se rendent au Temple Jedi. Ils envoient un message d'alerte à l'intention de tous les Jedi encore en vie, pour les avertir de ne pas se rendre au Temple malgré le message piège, diffusé par le nouvel Empire, annonçant la fin de la guerre et demandant aux Jedi de rentrer au temple où la mort les attend. Au centre de contrôle du Temple, Obi-Wan visionne les enregistrements de sécurité, malgré les avertissements de Yoda sur la tristesse et la douleur que pourront lui inspirer ces images, et découvre Anakin massacrant les Jedi. Yoda est résolu à affronter les Sith, mais il sait que Obi-Wan est trop faible pour vaincre Dark Sidious : il doit tuer son ancien Padawan.

Dans le système Mustafar, Dark Vador massacre de sang froid tous les séparatistes confédérés.

Obi-Wan recherche Anakin dans les appartements de Padmé. Ne le trouvant pas, il révèle à la jeune femme qu'Anakin a rejoint le Côté Obscur et a tué les enfants du Temple Jedi et qu'il est maintenant de son devoir de le mettre hors d'état de nuire. Seulement, Padmé ne veut pas révéler où est Anakin, car il est le père de son enfant. Avant de partir, Obi-wan le comprendra.

Plus tard, Padmé quitte Coruscant dans son vaisseau, partant pour Mustafar rejoindre Anakin. Cependant, Obi-Wan s'est caché à bord du vaisseau avant qu'elle ne décolle.

Padmé atteint Mustafar et embrasse Anakin, mais elle réalise en l'écoutant qu'Obi-Wan avait raison. Quand le maître Jedi apparait, Vador se met à étrangler Padmé avec la Force. Obi-Wan lui ordonne plusieurs fois de la laisser. Elle perd conscience et Vador relâche son étreinte sur elle. Obi-Wan et Dark Vador s'engagent dans un combat féroce au sabre laser.

Dans les bâtiments du Sénat, Yoda se bat contre Dark Sidious. Ils s'engagent dans un combat utilisant tant la Force que les sabres laser. Le duel les amène jusqu'à la grande Arène du Sénat, déserte. Sidious envoie des capsules-salons sur Yoda à l'aide de la Force, finissant par le faire chuter dans le vide. Avec l'aide de Bail Organa, Yoda parvient à s'enfuir annonçant qu'il reconnaît sa défaite et qu'il est temps pour lui de fuir et de se cacher.

Après une longue bataille pendant laquelle ni Obi-Wan ni Vador ne prennent le dessus, Obi-Wan finit par battre le Sith alors que celui-ci vient de prendre un risque en sautant par-dessus son ancien maître. Obi-Wan coupe d’un coup de sabre les deux jambes et le bras gauche de Vador, qui s'écroule et roule jusqu'au bord d’une rivière de lave. Ses vêtements, déchirés pendant le combat, frôlent la surface de la lave et s’enflamment, brûlant la quasi-totalité de la peau d’Anakin/Vador. Avant de partir, Obi-Wan lui avoue sa déception, son désespoir, et ramasse son sabre avant de rejoindre le vaisseau de Padmé, encore faible.

Dark Sidious ayant senti la défaite de son apprenti arrive sur Mustafar avec un bataillon de Stormtroopers. Ils sauvent Dark Vador, au bord de la mort.

Obi-Wan arrive à Polis Massa et Padmé reçoit l'assistance médicale dont elle a besoin. Malgré son absence de blessure physique, elle est en train de mourir, seuls ses enfants sont sauvés, des jumeaux : un garçon et une fille. Padmé leur donne le nom de Luke et Leïa. Elle rendra son dernier souffle en disant à Obi-Wan qu'il y a encore du bien en Anakin/Vador.

Sur Coruscant, alors même que ses enfants naissent, Vador se fait opérer. Il reçoit deux nouvelles jambes, un nouveau bras et une assistance respiratoire. Il est habillé d'une armure noire, et un masque lui est accolé au visage lui permettant de respirer tout en restant en vie. Le Dark Vador mécanique commence à respirer pour la première fois… Dark Vador reprend conscience et laisse exploser sa colère dans la Force quand il apprend de la bouche de l'Empereur que Padmé est morte.

Sur le croiseur républicain Tantive IV, Obi-Wan, Yoda et Bail Organa sont assis autour d'une table. Ils acceptent de protéger et de cacher les enfants de Padmé. Luke et Leia seront séparés de façon à ce que les Sith ne sentent pas leur présence. Leia sera adoptée par Bail Organa. Luke sera envoyé à sa famille sur Tatooine. Obi-Wan et Yoda surveilleront et attendront jusqu'à ce que le temps soit venu. Yoda conseille à Obi-Wan d'étudier la technique de Qui-Gon pour atteindre l'immortalité. (Note : dans la version du film il lui dit qu'il a un entraînement pour lui durant sa solitude sur Tatooïne, afin de communiquer avec son ancien maître.)

Bail Organa laisse R2-D2 et C-3PO à la garde du capitaine Antilles du Tantive IV. Il demande qu'ils soient nettoyés que la mémoire de C-3PO soit formatée.

Sur Naboo, les funérailles de Padmé donnent lieu à une cérémonie solennelle. Afin de cacher la naissance des jumeaux, un faux ventre est glissé sous ses vêtements. Sur le pont d'un Star Destroyer, Dark Sidious maintenant Empereur et le Grand Moff Tarkin sont rejoints par Dark Vador ; ils observent le début de la construction de l'Étoile Noire. Sur Alderaan, la jeune Leia est ramenée par Bail Organa à sa femme, la Reine d'Alderaan. Sur Tatooine, Obi-Wan amène Luke Skywalker à sa nouvelle famille : Oncle Owen et Tante Beru.

star wars épisode IV: un nouvel espoir

Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoirStar Wars, episode IV: A New Hope en version originale, plus connu sous le titre utilisée lors de sa sortie au cinéma, La Guerre des étoiles — est un film de science-fiction réalisé par George Lucas et sorti en 1977.

résumé:

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Au-dessus de Tatooine, un destroyer stellaire de l'Empire galactique prend en chasse une corvette Corélienne, le Tantive IV, qu'il soupçonne d'espionnage. En effet, la princesse Leia, sénatrice d'Alderaan au Sénat Impérial, a réussi à voler les plans de l'Étoile Noire, une puissante station orbitale commandé par le sinistre Grand Moff Tarkin de la taille d'une lune possédant une arme capable de détruire une planète. La princesse se sentant perdue prend la décision de contacter Obi-Wan Kenobi, ancien chevalier Jedi, et décide de confier les plans à ses fidèles droïdes C-3PO (ou Z-6PO - traduction qui reste conflictuelle dans les autres médias) et R2-D2 (ou D2-R2 - traduction qui reste conflictuelle dans les autres médias).

Ces derniers s'échappent par une capsule de survie et se dirigent vers Tatooine. Une fois sur la planète, les deux droïdes sont capturés par des Jawas et emmenés dans le véhicule des petites créatures. Ils sont finalement vendus à un cultivateur d'humidité du nom de Owen Lars. Luke Skywalker, le neveu d'Owen, s'occupe de réparer les deux droïdes et découvre le message de la princesse Leia. Le message est destiné à Obi-Wan Kenobi et Luke devine qu'il s'agit en fait du vieux Ben Kenobi qui vit en ermite non loin de Mos Eisley. Mais le soir venu, R2 s'échappe pour rejoindre Ben, et Luke part à sa recherche dès le lendemain matin. Le droïde localisé, le trio est attaqué par des pillards Tuskens et sont sauvés in extrémis par Obi-Wan.

Une fois les présentations achevées, Ben décide de partir pour Alderaan (Aldérande), planète d'origine de la princesse et de révéler à Luke ses dons pour la 'Force'. Volontairement, il ne révèle pas à Luke ses liens de parenté avec la princesse Leia et Dark Vador. Mais, ce qu'ils ignorent, c'est que Dark Vador (Darth Vader) est à la recherche des droïdes et que Alderaan, sur ordre de Tarkin, a été annihilée par l'Étoile Noire. Les sbires de Vador qui sont remontés jusqu'à Luke attaquent les Lars et les tuent. Le jeune Skywalker décide de partir avec Ben à Mos Eisley pour trouver un pilote qui les emmènera à Alderaan. En chemin, Luke fait ses premiers pas dans la Force, pouvoir universel auquel les Jedi sont réceptifs.

Han Solo (ou Yan Solo - traduction qui reste conflictuelle dans les autres médias), le pilote et son copilote Chewbacca découvrent que Alderaan est détruite, et se font repérer par un chasseur impérial qu'ils croient isolé, et décident de le détruire. Mais leur vaisseau, le Faucon Millenium est capté par un rayon tracteur et ils se retrouvent alors piégés dans la station orbitale. Ben part donc désactiver le rayon tracteur tandis que Luke, Han et Chewie partent délivrer la princesse Leia. Une fois revenu près du Faucon le groupe s'enfuit et Luke assiste impuissant à la mort d'Obi-Wan par le sabre laser de son ancien Padawan, Vador. En réalité, il a disparu physiquement pour ne faire plus qu'un avec la Force en utilisant la technique de son ancien maître, Qui-Gon Jinn.

Le groupe parvient à rejoindre la base de l'Alliance rebelle pour attaquer la station orbitale, avec l'aide des plans de R2-D2. Han s'en va régler ses dettes tandis que Luke part se battre contre l'Empire. Sur l'Étoile Noire, les chasseurs rebelles tentent d'éviter les turbolasers mais cela est difficile et Jek Porkins est le premier à se faire descendre. Mais, au dernier moment, Han revient pour dégager le passage à Luke, qui parvient à l'aide de la force à détruire la station. Le chasseur de Vador, déséquilibré par une manoeuvre maladroite de son ailier, part à la dérive dans l'espace.

prologue:

« Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine.... »

« C'est une époque de guerre civile. À bord de vaisseaux spatiaux opérant à partir d'une base cachée, les Rebelles ont remporté leur première victoire sur le maléfique Empire galactique.

Au cours de la bataille, des espions Rebelles ont réussi à dérober les plans secrets de l'arme absolue de l'Empire : l'Étoile de la mort, une station spatiale blindée dotée d'un armement assez puissant pour anihiler une planète tout entière.

Poursuivie par les sbires sinistres de l'Empire, la princesse Leia file vers sa base dans son vaisseau cosmique, porteuse des plans volés à l'ennemi qui pourront sauver son peuple et restaurer la liberté dans la galaxie...

star wars épisodes V: l'empire contre-attaque

Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque (en version originale Star Wars, Episode V: The Empire Strikes Back), plus communément L'Empire contre-attaque, est un film réalisé par Irvin Kershner sur un scénario de George Lucas, sorti en 1980.

résumé:

Après la défaite subie à Yavin et la destruction de l'Étoile Noire par Luke, l'Empire met tous ses moyens pour traquer les rebelles à travers la galaxie et envoie des milliers de droïdes sondes. Les rebelles parviennent à semer l'Empire et à bâtir une base sur Hoth, une planète glaciale située dans le système du même nom.

Luke, qui est en patrouille avec son vieil ami Han Solo, part voir une météorite qui est tombée près de lui. Mais il est attaqué par un Wampa, un monstre des glaces et se retrouve emprisonné dans la grotte de l'animal. Il essaye tant bien que mal de récupérer son sabre laser pour se délivrer de la glace. Mais le Wampa se doute de quelque chose et vient pour attaquer Luke, qui se défend faiblement avec son sabre laser. Luke finit par couper un bras au Wampa et parvient à s'échapper du repaire. Sans moyens de transport, le jeune Luke finit par s'évanouir dans le désert glacial après avoir vu une apparition de Ben Kenobi (Obi-Wan Kenobi) lui disant d'aller voir le maître jedi yoda sur la planète Dagobah. Alors que Han s'apprête à partir pour régler ses vieilles dettes, il s'inquiète pour son ami et part à sa recherche à dos de Tauntaun.

Il parvient à le retrouver et à construire un abri de fortune en attendant les secours. Le lendemain, les Snowspeeders repèrent le petit campement et ramènent les deux hommes au bercail. Luke se remet rapidement dans la cuve à Bacta et redevient opérationnel. Au poste de commandement, C-3PO découvre un code secret impérial émis par une sonde présente sur la planète, et Han décide de partir évaluer la situation. Finalement, il se voit dans l'obligation de détruire la sonde et de révéler la position de la base aux Impériaux.

Toute la base se met en alerte pour préparer la bataille, des lignes de défenses au sol sont mises en place et des convois se tiennent prêts pour le décollage. Les snowspeeders attaquent les TB-TT impériaux, avec comme leader Luke. Avec l'aide de ses compagnons, il parvient à détruire plusieurs transports ennemis et finit par s'écraser, touché par un tir de canon laser. Il rejoint alors son transport spatial et part avec D2 vers Dagobah, planète de résidence du vénérable Yoda, maître Jedi. Là-bas, Luke apprend à contrôler ses dons de Jedi. Pendant ce temps, Leia, Han et Chewie sont poursuivis par la flotte impériale et partent se réfugier dans un champ d'astéroïdes, au sein duquel ils trouvent refuge dans une grotte stellaire. La grotte se révèle être en réalité la gorge d'un énorme monstre spatial.

Une fois sorti de la « grotte », le Faucon prend la route de Bespin, une planète où Lando Calrissian, ami de Han, a une exploitation minière. Mais, sur place, Vador et ses troupes sont en embuscade et attendent le Faucon Millenium. Une fois capturé, Han est mis en congélation carbonique et est livré à Boba Fett, un chasseur de prime à la solde de Jabba le Hutt. Entre temps, Lando libère Leia, Chewie et les droïdes et les emmène sur le Faucon. Luke arrive, lui aussi, sur Bespin et est contraint de se battre contre Vador. Luke connaît enfin la vérité sur son père (la phrase culte de Star Wars : "Non, je suis ton père" ), qui est en fait Dark Vador, seigneur Sith et ancien apprenti de Ben. Luke trouve une échappatoire et se fait récupérer par le Faucon qui est poursuivi par des chasseurs TIE. R2 parvient à réparer l'hyperpropulsion du Faucon et à sauver tous ses compagnons du même coup. Le Faucon rejoint l'Alliance qui réunit une flotte pour une autre attaque...

star wars épisode VI:le retour du jedi

Star Wars, épisode VI : Le retour du Jedi (en version originale Star Wars, Episode VI: Return of the Jedi, plus communément Le Retour du Jedi, est un film réalisé par Richard Marquand sur un scénario de George Lucas, sorti en 1983.

résumé:

Luke Skywalker, Leia, Chewbacca, Lando Calrissian, C-3PO et R2-D2 secourent leur ami Han Solo retenu prisonnier au palais de l'immonde Jabba le Hutt. Le groupe réuni, la rebellion leur apprend l'existence d'une nouvelle Étoile Noire ; rejoignant leurs compagnons, ils s'apprêtent à mener sur Endor l'ultime bataille contre l'Empire du terrible Empereur Palpatine. De son côté, Luke se retrouve de nouveau contraint d'affronter Vador...

 

Ce qui suit dévoile l'histoire complète.

Revenu de Coruscant, le seigneur Sith Dark Vador arrive dans une navette impériale sur le site de l'Étoile de la Mort, en construction autour de la lune forestière d'Endor. Il annonce la venue prochaine de l'Empereur Palpatine (Dark Sidious) en personne, pour venir superviser l'avancement des travaux. Terrorisé, le commandant annonce que les équipes vont redoubler d'efforts.

Sur Tatooine, deux droïdes se retrouvent en mission dans le palais de Jabba le Hutt, afin de délivrer un message de la part de leur maître, le maître Jedi Luke Skywalker. Ce message demande une audience à Son Excellence pour négocier la vie de Han Solo, encore congelé dans un bloc de carbonite, et offre au Hutt les droïdes messagers en gage de bonne volonté. Jabba refuse de négocier mais accepte tout de même le cadeau de Luke, et prend ses droïdes à son service : R2-D2 sur sa barge des sables, et C-3PO comme traducteur compte tenu de ses fonctions de droïde protocolaire. À la cour de Jabba se trouve également Lando Calrissian, qui s'est fait embaucher sous l'identité de Tamtel Skreej dans la garde Skiff ; cette dernière sert Jabba, tout comme les Gardes Gamorréens. Jabba mène une vie de plaisirs dans son palais, et reçoit les visites de célèbres contrebandiers. Le chasseur de primes Boba Fett est lui aussi présent, il a amené à Jabba le caisson cryogénique contenant Han Solo congelé.

Plus tard dans la soirée entre en scène un chasseur de primes, Boussh, amenant avec lui une prise de plus pour Jabba : le grand wookie Chewbacca livré enchaîné ! Le chasseur de primes semble redoutable, et utilise un détonateur thermique comme moyen de négociation. Amusé, Jabba l'accepte dans sa Cour. La nuit, Boussh s'approche du caisson pour tenter de libérer Han, pendant que tout le monde dort. Il parvient à le ramener à la vie, et enlève son masque : Boussh se révèle être la princesse Leia, déguisée. Au moment où ils échangent des paroles de retrouvailles, un rire grave se fait entendre : les tentures du fond de la salle s'abaissent et dévoilent Jabba et sa Cour, qui ont assisté à toute la scène. Ceci fait rire tous les convives, Salacious Crumb, le bouffon de Jabba, en tête. Jabba jette Han en cellule, où il retrouve son grand compagnon velu Chewbacca. Quant à Leia, séduit par son charme, il la prend comme danseuse.

Le lendemain, Luke Skywalker influence les gardes de Jabba grâce à la Force et parvient à entrer dans la salle du trône, revêtu du lourd manteau à capuchon des maîtres Jedi. La discussion avec Jabba tourne court, Luke brandit une arme de poing, mais est piégé et tombe dans les douves, pour être soumis aux mâchoires d'un terrible monstre, le Rancor. Il parvient à le tuer en l'écrasant sous la porte magnétique qui sépare son antre des douves. Courroucé par la perte de son monstre favori, Jabba décide de soumettre Luke et Han au supplice du Sarlacc, qui consiste en une lente digestion dans l'estomac d'une terrible créature, pendant plus de mille ans. Sur la barge des sables qui emmène la Cour et Jabba sur le site du supplice, C-3PO retrouve R2-D2, qui officie comme groom en apportant des verres aux convives. La barge est escortée par deux navettes ; sur celle où se trouvent les condamnés, a pu monter Lando, toujours incognito.

Arrivé au Sarlacc, Luke déclenche l'hilarité générale en professant des menaces de mort à toute l'assistance. Sûr de lui, il est le seul à remarquer R2D2, sur le pont principal de la barge de Jabba. Au signal convenu, R2 lance le sabre de Luke dans les airs, qu'il cachait jusqu'ici dans ses entrailles robotiques. Skywalker s'en empare, et s'ensuit une bataille tumultueuse qui voit la fin de Jabba et de sa Cour dans une gerbe de flammes. La barge explose tandis que nos amis rebelles s'échappent dans une navette. Jabba et ses comparses ont effectivement été exécutés.

Sur le site de construction de la nouvelle Étoile de la Mort, c'est la visite en grandes pompes de l'Empereur, qui débarque à bord d'une navette impériale, avec sa garde et ses dignitaires, sur fond de flotte ininterrompue de chasseurs TIE illustrant la grandeur de l'Empire galactique. Il vient s'enquérir de l'avancement de la construction, et annonce à son fidèle apprenti, que selon ses plans, la fin de l'Alliance rebelle et de Luke Skywalker est proche.

En quittant Tatooine, Luke entreprend un voyage solitaire dans son X-wing, copiloté par le droïde R2. Il va voir Yoda sur Dagobah, pour achever sa formation. Le vieux Maître Jedi lui annonce qu'il n'a plus rien à lui apprendre, comme il a déjà affronté Vador en dépit de ses avertissements. Plus rien ? L'ancien membre du Conseil Jedi lui révèle qu'il a une sœur et lui confirme que son père est bien Vador, avant de disparaître physiquement en retournant à la Force. Après s'être fié à son intuition, Luke découvre que sa soeur jumelle n'est autre que son amie Leia. Obi-Wan qui lui apparaît le lui confirme.

Dans le vaisseau amiral de l'Alliance, Mon Mothma, la chef de la rébellion, résume la situation : l'Empire a entrepris la construction d'une nouvelle Étoile de la Mort, originellement l'arme absolue du Grand Moff Tarkin, déjà détruite par les rebelles lors de la Bataille de Yavin. Un champ de protection provenant de la Lune d'Endor la garde pendant les travaux, c'est pourquoi la flotte impériale n'est pas présente aux alentours. Afin d'avoir des chances de succès dans le conflit, les rebelles doivent détruire cette nouvelle menace avant qu'elle ne soit opérationnelle. Pour cela, ils disposent d'une navette impériale dérobée, et des mots de passe d'accès de sécurité donnant accès à la lune d'Endor ; assez pour envoyer une équipe sans attirer l'attention. Leur plan consiste à désactiver le champ de protection du site de construction, en faisant sauter la source d'énergie contenue dans un bunker sur la lune : ce seront Luke, Leia et Han Solo qui s'en occuperont, à la tête d'un commando. La flotte rebelle, en sortant de l'hyperespace très près de l'Etoile de la mort, est chargée de détruire la station spatiale par une attaque éclair en espérant que la mission du commando ait réussi et que le bouclier soit désactivé; c'est l'Amiral Ackbar, originaire de Mon Calamari, qui dirigera la flotte. Enfin, une escouade composée de X-Wing, B-Wing, A-Wing ainsi que du Faucon Millenium, devra porter le coup final : dès la dissipation du champ de protection, les chasseurs s'infiltreront dans la trouée d'alimentation de l'Étoile, pour atteindre le générateur d'énergie situé en son cœur et le détruire, provoquant la destruction de l'ensemble par une réaction en chaîne ; c'est Lando, récemment promu général rebelle, qui dirigera l'escouade depuis le Faucon Millenium, dont le copilote est Nien Nunb.

Ce plan doit se confronter à ceux de l'Empereur, qui a décidé de tendre un piège à l'Alliance à ce même endroit. Tout se passe relativement bien au début pour les rebelles, malgré un passage difficile au moment de la divulgation du mot de passe, ce qui fait dire à Luke, percevant réciproquement la présence de son père dans le croiseur impérial qui effectue le contrôle, que sa propre présence est un danger pour la mission.

La lune d'Endor contient des surprises : des mauvaises, les motos à suspension qui permettent aux éclaireurs impériaux d'atteindre des vitesses considérables dans les forêts de séquoias, et des bonnes, la tribu animiste des petits Ewoks, par l'intermédiaire de Wicket qui croise le chemin de Leia. Ils prennent le droïde doré C-3PO/Z-6PO pour un dieu parlant leur dialecte, et sont prêts à aider le commando. Les Ewoks se joignent à la cause rebelle, l'attaque du bunker est prévue pour le lendemain. La nuit, dans le village des Ewoks, Luke s'éclipse du groupe, ayant réfléchi sur l'événement avec son père, qui l'a détecté sur la navette lors du contrôle orbital du mot de passe : il décide de se livrer aux forces impériales. La rencontre a lieu sur la paserelle du bunker impérial. Vador s'amuse de voir que Luke s'est confectionné un nouveau sabre laser à cristaux verts depuis leur dernière rencontre. Il lui concède que sa formation est à présent presque achevée, mais que c'est l'Empereur Palpatine qui va la terminer. Le livrant à l'Empereur, Dark Vador amène son fils vers le Côté Obscur de la Force.

Pendant ce temps, la flotte rebelle s'aperçoit à sa sortie d'hyperespace qu'elle est piégée, que le bouclier de l'Etoile de la mort est toujours actif et que la flotte impériale est finalement au rendez-vous leur coupant toute retraite. L'Empereur annonce à Luke qu'ils vont observer ensemble l'extinction des forces de l'Alliance, et lui confie que le superlaser de l'Étoile de la Mort est d'ores et déjà opérationnel : les premiers croiseurs rebelles sont désintégrés dans de lumineuses explosions. L'amiral Ackbar ne peut rien face à cette puissance de feu, et ordonne à ses navires de s'approcher à portée des croiseurs impériaux, pour échapper aux tirs de l'Étoile. Sur la planète, Han et ses acolytes, aux prises avec le détachement de garde du bunker, connaissent des hauts et des bas : ils doivent se mesurer à des AT-ST, unités blindées et bipèdes, apparues subitement dans le périmètre ; les Ewoks ont fort à faire face à ces géants mécanisés.

L'Empereur provoque Luke, qui allume son sabre laser et se confronte une nouvelle fois à Vador, sous son regard amusé. Le duel éprouve durement Luke : son père lui glisse à nouveau à mots couverts qu'ensemble ils pourraient renverser Palpatine pour régner, père et fils, sur cette Galaxie très, très lointaine. Lorsque Han fait finalement sauter le bunker, Lando s'engouffre dans la trouée d'alimentation et s'approche du centre. Luke doit mener jusqu'au bout la confrontation, irrité à l'idée que Dark Vador puisse s'en prendre à sa sœur en plus de lui. Le duel se déroule à présent près de la passerelle de l'ascenseur de la tour, lorsque Luke tranche la main de Vador, stupéfaction : sa main était déjà mécanique. Voyant son seigneur Sith au plus mal, l'Empereur tente de faire basculer Luke une dernière fois, comme il le fit pour son père avant lui. N'obtenant aucun des résultats escomptés, il passe alors à l'action lui-même, en projetant des éclairs de Force bleutés. Luke souffre, et l'Empereur va le faire griller sans la moindre forme de pitié. C'est alors qu'Anakin Skywalker, l'ancienne identité de Dark Vador, ressurgit. Vador, voyant son fils se faire torturer, réalise que l'Empereur est le mal absolu, qu'il a finalement détruit presque tout ce qu'il a aimé (l'Ordre Jedi, sa femme Padmé et son ami Obi-Wan Kenobi) et qu'avec la mort de Luke et de l'Alliance Rebelle il aura achevé son œuvre. Anakin s'en prend alors par surprise à son ancien maître et le jette dans le puit de l'ascenseur, le précipitant directement vers le noyau central, et dans une chute mortelle.

L'Étoile en construction est ébranlée au même moment par le tir de Lando, et va bientôt imploser ; Luke et son père, gravement blessé, tentent de quitter la station. Après avoir retiré le casque de Dark Vador, Luke voit pour la première fois les traits torturés d'Anakin.

Les efforts de Luke à l'intérieur de l'Étoile peuvent sembler avoir été inutiles puisque l'Empereur et Vador seraient morts de toute façon dans l'explosion. Toutefois, le grand amiral Thrawn affirme que c'est la mort de l'Empereur qui a conduit à la débâcle impériale dans la bataille spatiale, supposant que l'Empereur utilisait ses pouvoirs pour motiver ses troupes d'une manière telle que sa mort les a rendus incapables de se battre correctement. En effet, les vaisseaux impériaux ont non seulement été incapables d'empêcher l'accès à l'Étoile de la Mort, mais tous les vaisseaux qui ne fuient pas après la destruction de la station sont détruits ou arraisonnés, alors qu'ils avaient encore une puissance de feu très supérieure à la flotte rebelle.

Plus tard, alors que tous célèbrent la victoire sur l'Étoile, Luke se recueille devant le bûcher où brûle son père mort, selon la tradition Jedi. Les versions retouchées du film montrent aussi des feux d'artifice de joie sur Coruscant. Dans les autres médias de la franchise, on apprend que cela vient d'une insurrection anti-impériale dans certains quartiers, rapidement réprimée.

Après avoir rejoint à contre-cœur ses amis dans la célébration, Luke verra les esprits des trois grands Jedi qu'il a connus se matérialiser : Obi-Wan Kenobi, Yoda et Anakin Skywalker, son père. Il peut à présent partager la joie de la victoire avec tous.

star wars: tous les épisodes

 

la menace fantôme:

C'est le quatrième opus de la saga La Guerre des étoiles par sa date de sortie,

 mais le premier dans l'ordre chronologique de l'histoire. Sorti plus de quinze ans après Le Retour du Jedi,

il ouvre une nouvelle trilogie centrée sur Anakin Skywalker et la manière dont le jeune Jedi deviendra le sinistre Dark Vador.

l'attaque des clones:

C'est le cinquième opus de la saga Star Wars par sa date de sortie,

 mais le deuxième par l'ordre chronologique de l'histoire.

la revanche des sith:

C'est le sixième opus de la saga La Guerre des étoiles par sa date de sortie,

 mais le troisième par l'ordre chronologique de l'histoire – éventuellement le quatrième si l'on prend en compte Star Wars: The Clone Wars.

C'est également le film qui conclut l'histoire d'Anakin Skywalker et dévoile le point d'orgue de la saga :

comment le jeune chevalier Jedi a fini par basculer du côté obscur de la Force et

 est ainsi devenu le redoutable Dark Vador.

un nouvel espoir:

Le titre original français, La Guerre des étoiles, a ensuite été utilisé comme titre pour toute la trilogie originale. Le titre original Star Wars a, lui, été utilisé pour désigner toute la saga, aussi bien dans les pays anglophones que francophones[1].

Il s'agit du premier opus d'un ensemble qui devait originellement être composé de neuf films répartis en trois trilogies ; bien que ce soit le premier film tourné, il constitue le quatrième épisode de cet ensemble, ou plus exactement le premier épisode de la deuxième trilogie[2]. Ce film est donc cohérent avec la trame générale prévue dès l'origine pour neuf films. En revanche, les scénarios des films suivants furent conçus pour se limiter à deux trilogies, George Lucas ayant entre temps revu son projet à la baisse (voir Troisième trilogie).

Dans ce premier film, les noms de nombreux personnages ou lieux ont été francisés. Certaines francisations furent abandonnées pour les films suivants et les adaptations dans d'autres médias (Chewbacca ne s'appelle Chiquetabbac que dans ce film).

l'empire contre-attaque:

Il s'agit du deuxième opus de la saga La Guerre des étoiles par sa date de sortie,

mais le cinquième par l'ordre chronologique de la narration.

le retour du jedi:

C'est le troisième opus de la saga Star Wars par sa date de sortie,

mais le sixième par l'ordre chronologique de l'histoire.

Ce film est celui qui clôture la trilogie originale et achève de faire de Star Wars un phénomène planétaire.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.